Un peu d'histoire..

 

La réflexologie plantaire est une discipline millénaire de type massage consistant à stimuler des points réflexes situés au niveau des pieds.


Elle était pratiquée dans la Chine ancienne. Les Chinois ont toujours accordé aux pieds une place importante dans le corps humain.

L’étymologie du mot «pied» signifie pour eux «partie du corps qui sauvegarde la santé».

 

Les égyptiens connaissaient également cette médecine traditionnelle. Une fresque retrouvée dans la tombe du médecin Ankmahor, datant de 2300 ans avant notre ère représentait déjà des personnages manipulant des pieds.

En Occident, il faudra attendre 1913 pour que le docteur William Fitzgerald introduise la réflexologie.

Il découvre que la pression de certains points du pied a des répercussions sur des zones précises du corps. Partant de ce constat, il établit le concept de “théorie des zones” et divise le corps en dix zones d’énergie.

Son assistante, Eunice Ingham infirmière et physiothérapeute a amélioré sa théorie au début des années 1930.

 

Elle est l’auteur du premier traité de réflexologie moderne, dans lequel elle établit une cartographie détaillée des zone réflexes.

 

Le métier de réflexologue

 

"Un(e) réflexologue est un(e) professionnel(le) de la relation d'aide et de l'accompagnement.

Il (elle) prend en charge la personne, analyse sa demande, établit un bilan, élabore et réalise des protocoles de relaxation et/ou de stimulation réflexes sur différentes parties du corps (plantaire, palmaire, faciale..), en vue de rétablir un équilibre appelé homéostasie." d'après la fiche métier du Syndicat Professionnel des Réflexologues.

 

La réflexologie repose sur le postulat que chaque organe, chaque partie du corps ou fonction

physiologique correspond à un point ou à une zone précise dont on trouve une projection sur

les pieds, les mains, le visage-crâne et/ou les oreilles.

 

"A chaque consultation, le (la) réflexologue procède à un bilan et effectue le soin en fonction

des données recueillies lors de chaque séance. Il (elle) les synthétise et établit un protocole

personnalisé de soins, selon l’état de la personne et en accord avec elle.

Le (la) réflexologue cible des zones réflexes à travailler pour dynamiser les fonctions

vitales du métabolisme, et diminuer les tensions, en améliorant le bien-être de la personne.

La durée moyenne d’une séance est comprise entre 45 minutes et 1 heure. Celle-ci sera

moindre et adaptée selon les besoins et les fragilités des sujets." d'après la fiche métier du Syndicat Professionnel des Réflexologues